L’amitié est comme une balançoire aux éditions Piccolia

« Maman C c’est ma meilleure amie »

« Maman, C ne veut plus être ma copine ! »

« Maman, on a joué à l’élastique pendant la récré avec C »

« Maman, L a dit que j’étais méchante »

« Maman, j’ai joué avec S aux supers héroïnes »

 

Les histoires d’amitié entres filles, c’est pire qu’un tourbillon un matin c’est « tu es ma meilleure amie » et le lendemain c’est « je joue plus avec toi ». Ma grande est en plein dedans. Et franchement je m’accroche pour arriver à suivre car depuis trois semaines, c’est un peu digne d’un mauvais soap américain.

Pour elle l’amitié c’est sacré. Elle a pris une petite fille sous son aile lors de ces deux premières années de maternelle, mais elle est partie en milieu d’année sur Paris. Elle a voulu garder contact, mais ces lettres nous sont revenues avec problème d’expéditeur. Depuis elle ne s’est plus liée à une autre copine comme à cette petite fille, je pense que cette histoire l’a beaucoup affecté car trois ans après son prénom sort encore dans certaines conversation. Je pense qu’elle aimerait avoir plein d’ami(e)s, être entourée mais il faut dire qu’elle a un caractère où elle aime bien prendre les choses en main, organiser les jeux et qu’on la suive. Sauf qu’à 8 ans, les enfants aiment pas qu’on les dirige trop. Du coup, j’ai l’impression qu’elle ne s’accorde plus cette chance de se laisser aller à l’amitié de peur d’être à nouveau blessée.

Mais cette année en CE1, ça été différent, elle a tout de suite adhéré avec sa maîtresse, elle s’est sentie à l’aise dans sa classe et avec les autres élèves Elle a commencé à me parler de copines, de jeux de récréations… … Puis certains prénoms sont revenus plus souvent que d’autres. Elle n’arrêtait pas de me parler d’une petite C. Elle m’a même demandé de lui faire un collier d’amitié pour toutes les deux. L’entendre me parler d’autres chose que de l’école me fait chaud au coeur. Je lui ai proposé de l’inviter à goûter et les filles ont passé un bon moment ensemble.

Mais une semaine après ma fille se confie à moi, le coeur lourd, les yeux tristes et cette terrible phrase « Maman C ne veut plus jouer avec moi »

Je lui demande ce qui s’est passé, mais elle ne sait pas, ne comprends pas ou ne veut pas me dire. J’essaye de la rassurer, de ne pas penser à mes souvenirs d’amitié enfantine, la gentillesse de certains enfants et la méchanceté d’autres. C’est dur de trouver les mots justes, je me suis sentie démunie face à la détresse de ma fille, alors j’ai trouvé un livre pour m’épauler et la guider dans cette période difficile. Comme je sais que je ne suis pas la seule à être dans ce cas là, je vous présente un livre merveilleux de douceur, de justesse et de conseils.

 

L’amitié est comme une balançoire

 

Qu’est-ce que l’amitié ? L’amitié, c’est partager avec ces amis tous les moments importants de sa vie, les bons comme les mauvais. Entre amis, on a pas toujours besoin de se parler pour se comprendre. On aime passer du temps ensemble, jouer, rigoler, se faire des cadeaux.

Mais l’amitié c’est comme quand on fait de la balançoire, parfois on est en haut parfois on est en bas. Parfois ton ami est bien et tu es triste, et parfois c’est le contraire. Mais quand on est de la même humeur, qu’on est en équilibre sur la balançoire c’est le bonheur.

Mais l’amitié c’est pas toujours rose, on rencontre des obstacles, quand un ami ne veut plus jouer, ou qu’il veut commander ou qu’il se comporte comme un bébé…

Parfois on se sent rejeté ou mal aimé, et l’amitié est en danger.

Pour que l’amitié redevienne belle, on peut en parler, essayer de trouver le problème ou de s’éloigner le temps que ça s’apaise. On peut aussi voir d’autres enfants qui sont aussi des amis et découvrir de nouveaux jeux. Puis on peut s’excuser et tout recommencer.

 

Mon avis

Les amitiés c’est compliqué surtout entre les filles, le duo meilleurs amies pour la vie qui exclut les autres enfants, ou celle qui ont plein d’amis mais repousse les autres.

C’est difficile de se positionner on voudrait défendre notre enfant face à cet autre enfant qui l’exclut, qui le repousse. Mais est ce l’autre enfant qui a tous les torts ou est ce que le notre a aussi sa part de responsabilité ?

J’aime beaucoup ce livre qui couvre tous les aspects de l’amitié avec des dessins tout doux. Cette collection est conseillée à partir de 4 ans et jusqu’à 7 ans. Alors oui ma fille est plus grande, mais le message est le même, pas besoin de grandes phrases, de longues explications pour rassurer des enfants. Il suffit de trouver les mots justes, les mots qui trouveront un écho dans son coeur, les mots qui seront rassurer. Certes j’aurais pu lui dire moi même sans le livre, mais avec ce support d’elle même, elle peut aller chercher les solutions.

J’aime les dessins à base d’aquarelle, qui illustrent parfaitement le texte tantôt gai, tantôt triste.

 

Je l’ai lu d’abord avec mes deux filles, puis j’en discuté un peu plus avec Chloé, lui conseillant de reprendre ce livre pour trouver des solutions face à ses amitiés compliquées.

Je ne peux pas l’aider, c’est dur à accepter, car je me sens impuissante, mais je l’ai compris maintenant. Cela ne veut pas dire que je l’abandonne, cela veut juste dire qu’il faut que je la laisse gérer ces conflits seule. Néanmoins je peux l’accompagner et lui donner des outils pour trouver la solution.

Il y a d’autres pépites dans cette collection, ces livres traitent chacun un thème encourageant les enfants à s’exprimer et à parler avec leurs proches. Car c’est en s’ouvrant aux autres, en parlant, en échangeant que l’on peut trouver des solutions. Ces livres me touchent et même s’ils sont pour les enfants, je pense que nous, en tant qu’adultes, nous pouvons y trouver des réponses. Je vous en présente rapidement deux autres.

 

Tu es unique

 

Le corps, les pensées, les rêves, les amis, les envies font que tu es une personne entière et unique. Mais parfois c’est difficile de s’assumer, on aimerait changer ou ressembler à d’autres personnes. Ce livre est là pour ne pas oublier que chaque enfant est unique et formidable.

 

Les soucis sont comme les nuages

 

Les soucis sont comme les nuages, d’abord petits, insignifiants, peu à peu ils peuvent grossir et prendre beaucoup de place dans notre tête. Parfois on peut s’en sortir tout seul et parfois non, on doit appeler à l’aide. Un sujet qui va aussi bien aux parents qu’en enfants, car nous avons aussi nos soucis qui peuvent se répercuter sur nos enfants, malgré le fait qu’on aimerait les protéger.

 

 

C’est ma participation au rendez vous hebdomadaire « Chut les enfants lisent« .

 

27 thoughts on “L’amitié est comme une balançoire aux éditions Piccolia

  1. Coucou
    J’adore ! ces livres sont magnifiques !
    ici pas encore ce genre de problème avec mes filles de 3 ans et 5 ans mais il n’y a pas de raison que j’y échappe 😉
    je vais me noter ces livres, merci 🙂
    bonne journée

  2. Coucou,
    Oh ces livres ont l’air chouettes et le premier sur l’amitié me semble parfait pour les enfants et intéressant aussi même pour les grands finalement ^^
    Des bisous 🙂

  3. coucou ce livre est un très bon outil et il a des joli images…il est vrai que les enfants sont dur entre elles a l’école et des fois elles se dispute pour un rien.Il faut qu’on soit la pour nos enfants en toute circonstance et qu’on parle souvent de tout avec eux
    bonne journée

  4. Coucou,

    De très beaux ouvrages ! Le premier, sur l’amitié, m’intéresse particulièrement.
    Même entre garçon, c’est compliqué, mais c’est l’âge qui veux ça, je pense !
    Un jour, c’est mon copain, le lendemain, ce n’est plus mon copain, il m’a tapé ! Grr !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

  5. Mon grand est très sensible et j’ai l’impression que ces livres seraient parfaits pour lui. Il a besoin d’être rassuré, pa rapport à lui même, aux autres enfants. Il est entier et les relations avec les autres enfants de sa classe le touche beaucoup. Son meilleur copain déménage au canada cet été, j’appréhende beaucoup ses réactions car pour l’instant, il ne veut pas en parler.
    Merci pour cette très belle d&couverte, je vais aller très vite dans ma librairie 🙂

    1. tu me donneras ton avis ?
      Vois avec les parents pour mettre en place une correspondance ou un skype ? car franchement après 3 ans, je regrette toujours pour Chloé, je m’étais dis ce n’est qu’une amitié de maternelle, mais elle en parle encore parfois !

  6. Ralala, l’amitié, pas toujours simple (à tout age) peut être ce sont t’elle disputer pour des bêtises (qu’elle ne veux pas te dire) peut être même que ce sera terminé dans une semaine ! Enfin si ce livre peut l’aider et t’aider aussi pourquoi pas!! Ah et … attend quand ce sera les histoires de cœur haha !!

    1. Rho làlà, ne m’en parle pas !!!
      Elle s’est déjà entichée d’un garçon, qui en plus déménage cet été !!! gggrrrr !!!

  7. sympa cette collection, je ne connaissais pas et je me note le premier titre parce que c’est parfois très très difficile les amitiés à l’école (cette année j’en bave beaucoup)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :