Apprentissage des couleurs : tri et motricité fine

Hugo et Jeanne parlent de mieux en mieux depuis quelques semaines. Leur dernier jeu en date c’est de nommer toutes les couleurs avec plus ou moins de justesse.
Du coup, aujourd’hui je leur propose une activité de tri de couleurs, permettant de développer à la fois leurs vocabulaire et leur motricité fine à travers plusieurs ateliers évolutifs.

    Matériel 

  • un plateau pour cadrer l’activité
  • un bol
  • des jetons de 5 couleurs : bleu, rouge, jaune, vert et blanc
  • petites soucoupes, récipients de préférence de couleur blanche
  • gommettes ou pastilles de couleur

 

    Organisation

Je choisis de présenter ce type d’activités Montessori dans un plateau afin de mettre un cadre : ça permet de limiter et d’éviter un débordement. De plus si des pions tombent, ils restent dans le plateau. J’ai des petites coupelles en forme de coquillage que vous aviez déjà vu dans notre article dégustation par ICI.
J’ai découpé des carrés de 1cm sur 1 que j’ai coloré aux couleurs de mes jetons, puis je les ai collé au fond des mes coupelles. Si vous avez des gommettes vous pouvez les utiliser.
Voici ce que cela donne au niveau matériel :

    Atelier

        1er atelier : séparer deux couleurs

J’ai commencé ce tri par un exercice facile afin de stimuler leur concentration. J’ai présenté un tri simple : séparer deux couleurs contrastées : le bleu du jaune.
J’ai mélangé 4-5 jetons de chaque couleur dans un bol blanc. Il n’y a pas besoin de plus de jetons, le but n’est pas dans la quantité mais dans la qualité de l’exercice. J’ai positionné le bol au centre du plateau avec la coupelle bleue et je leur ai expliqué oralement ce qu’il fallait faire tout en effectuant le geste que j’attendais d’eux.
Hugo a tout de suite compris et a trié rapidement les jetons sans se tromper. Jeanne a d’abord pensé qu’il fallait transvaser les jetons d’un récipient à un autre, je lui ai ré expliqué en lui montrant, puis je lui ai dis d’observer Hugo aussi. Avec un petit moment de réflexion, elle a aussi trié tous les jetons bleus en s’amusant à me les montrer. Elle avait besoin d’une interaction avec moi pour avancer :

        2ème atelier : trier une couleur parmi un mélange

Une fois ce premier atelier fini, je leur en propose un second en corsant un peu. J’ai mélangé les quatre couleurs dans le bol et je leur ai demandé de reconnaître et d’isoler la même couleur que précédemment. Hugo a très bien réussi, Jeanne aussi.
Une fois cette première couleur triée, je leur ai demandé de faire la même chose mais avec une autre couleur présente dans le bol. Ils ont choisi le vert : je leur ai donc donné la  coupelle correspondante. Hugo est motivé et avance vite. Il comprends immédiatement ce qui est attendu de lui, il enchaîne sur le jaune puis enfin le rouge pour qu’il n’y est plus de couleurs dans la coupelle. Jeanne est moins intéressée par cet atelier et commence à se déconcentrer. Je la guide par la parole car elle reste motivée à réaliser l’atelier.

 

        3ème atelier : reconnaître et séparer 5 couleurs

J’ai mélangé les cinq couleurs dans le bol et j’ai positionné les quatre coupelles sur le plateau face à chaque enfant.
J’ai proposé cet atelier en deux étapes :

  • la première étape : on travaille en binôme. Je demande à l’enfant de récupérer un jeton d’une couleur puis d’une autre. L’enfant apprends ainsi le vocabulaire des couleurs et la reconnaissance visuelle de celle-ci :

Voici les exercices de Jeanne et Hugo :

 

 

  • la deuxième étape : je laisse l’enfant en autonomie, il trie lui même les cinq couleurs comme il l’entends afin que chacune soit dans sa coupelle correspondante.

Jeanne a commencé à trier les couleurs en prenant au hasard les jetons et en les mettant dans les coupelles, puis elle s’est désintéressée totalement de l’atelier, je l’ai donc laissé aller à d’autres jeux. Hugo a choisi de trier les couleurs l’une après l’autre : il a choisi les jetons en ne prenant qu’une couleur : il est passé à la couleur suivante une fois tous les jetons ramassé. Il a eu une démarche de choix et de tri, plutôt que de piocher au hasard et de trier après.

    Avis

Ces exercices sont très faciles à mettre en place et à faire. Ils sont assez rapide à effectuer aussi, pour les plus grands on peut compliquer la tâche en rajoutant des couleurs. Par contre, il est important de respecter l’enfant et de pas ne le forcer à continuer ou à finir l’exercice, nous ne sommes pas à l’école. Quand Jeanne en a eu marre, elle a quitté librement la table, mais elle est revenue trier quand elle a vu Hugo continuer, puis elle est repartie. Ces ateliers sont proposées librement et pour moi c’est important.

One thought on “Apprentissage des couleurs : tri et motricité fine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :