Transformer un cadre photo en cadre sensoriel

Le toucher est l’un des sens les plus développé chez les enfants. Leurs petites mains sont curieuses de tout : elles aiment prendre, tirer, agripper, découvrir. Dès leur plus jeune âge, ils adorent patouiller avec diverses types de mélange.

J’ai déjà des grandes dalles sensorielles à mettre au sol, mais je cherchais quelque chose d’un peu différents que les enfants pourraient toucher avec leurs mains. Mais aussi, quelque chose que je pourrais modifier facilement et ranger. En surfant sur Pinterest (le site de perdition des bonnes idées), j’ai trouvé une bonne idée : customiser un cadre photo.

Matériel

  • cadre photo
  • matériels sensoriel : laine, coquillage, gel, carton ondulé, perles, papier holographique…
  • carton fin
  • colle
  • scotch

Tuto

J’ai trouvé un cadre photo pour quelques euros à action. Il y a 12 emplacements en mode portrait et paysage. Il y avait des cadres plus grand, mais après je trouve que cela fait trop de textures à découvrir pour les enfants.

L’arrière du cadre s’enlève grâce à des petits taquets qui pivont sur eux même.

J’ai longtemps réfléchi avant de choisir les textures que j’allais mettre dans ce cadre. Il est un peu différent des dalles au sol car ce sont surtout les petites mains qui vont découvrir ces textures. Voilà les textures que j’ai choisi (mais qui seront évolutives) :

  • papier bulle
  • pompon en laine
  • papier de verre, grain de 120
  • gros coquillage
  • serpillère à boudin
  • pomme de pin
  • gel coiffant
  • papier holographique : face arrière de papier cadeau
  • polaire
  • tapis de vaisselle
  • carton ondulé
  • collier de perles

Vous pouvez retrouver la majorité des matériaux chez vous. Il suffit de regarder autour de vous dans votre cuisine, votre armoire, votre sallede bain, votre coffre à tissus…. Voici d’autres idées de textures :

  • côté gratte gratte des éponges
  • brindiles de bois
  • fils de scoubidous
  • galets
  • écrous
  • miroir
  • plumes
  • faux gazon
  • ballons dégonflés
  • serviette

Pour réaliser ce tableau, j’ai enlevé le panneau arrière. J’ai pris les mesures des emplacements des photos et j’ai découpé des rectangles de carton. Le carton utilisé est des chutes de carton : colis, enveloppe, emballage… J’ai collé les différentes matières sur ces cartes en carton afin de pouvoir les changer à volonté.

J’ai positionné celles-ci sur le tableau afin d’alterner les différentes textures : douce, glacée, rugueux, moelleux, froid, mou, dur, piquant…

Certains matériaux restent souples sous les doigts comme la pochette de gel ou la polaire. Certaines sont fixes comme la pomme de pin (à voir si cela résiste aux petites mains “délicates” des enfants) ou le carton ondulé.

Voici le résultat final :

Ce tableau sera modifiable à souhait afin de répondre au mieux aux envies et besoins des enfants.

J’ai positionné le tableau au sol un matin. Mes deux loulous ont 18 mois et n’ont pas l’oeil dans leur poche. Dès qu’ils sont arrivés, ils sont allés directement voir le tableau au sol. Hyper curieux, ils ont touché toutes les cases. Je les ai laissé découvrir en autonomie pour y revenir plus tard.

L’intérêt de ce tableau c’est qu’il est positionnable au sol. Les enfants peuvent tourner autour (voir escalader le tableau ^_^). Il est assez grand pour que plusieurs enfants puissent le découvrir en même temps.

Pour leur deuxième découverte, je les ai accompagné en nommant les matériaux, les textures. Mais aussi en nommant les sensations que j’éprouvais en touchant les différentes textures.

Selon les textures que vous mettez, vous pouvez proposer très tôt ce type de matériel aux enfants. Dès qu’ils sont en âge de se déplacer, vous pouvez mettre ce cadre près de son aire de jeux.

Je vous propose de découvrir ce tableau en vidéo :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :