Jeux radiocommandés de Silverlit

Petite, j’étais fan des jeux radiocommandés, surtout les voitures ! Faut dire qu’à l’époque (rho l’expression de vieille !!), la diversité n’était pas énorme, on avait le choix qu’entre des voitures. J’adorais faire des circuits et des courses avec mon frère.

Depuis trois ans, j’essaye d’orienter mes filles vers des jeux radiocommandés dont j’aime le côté interactif, mais bon elles n’étaient pas enthousiasme, du coup j’ai lâché l’affaire.

Alors quand on m’a proposé de tester deux jeux radiocommandés, j’ai bondi sur l’occasion ! En même temps une fois que vous les verrez, vous saurez pourquoi j’ai craqué ^_^

Mais d’abord connaissez vous la marque Silverlit ? Moi je vous avoue pas du tout, du coup une petite présentation s’impose.

Silverlit

Aujourd’hui leader incontesté du jeu radiocommandé, Silverlit a vu le jour en 1977. Depuis 40 ans, il développe et améliore leurs produits en privilégiant innovation, sécurité et fiabilité. Reconnue par les professionnels et le grand public, les joueurs apprennent à repousser leur limite en matière de maîtrise, de précision et d’adresse.

Il y a 10 ans vu lancé le premier hélicoptère à destination du grand public : le PICOO-Z. Depuis leur gamme s’est diversifiée en 5 univers :

ça été une belle découverte cette marque, je ne pensais pas qu’il y avait autant de diversité dans le domaine du radiocommandé. J’ai testé deux robots que je vous présente.

 

Le caméléon radiocommandé

 

Présentation

Le coffret est composé :

  • d’un robot en forme de caméléon
  • d’une télécommande
  • de 4 jetons métalliques
  • d’une notice d’utilisation

Ce robot en forme de caméléon est livré avec une télécommande ronde très ergonomique pour les enfants et 4 pastilles en métal représentant la nourriture du caméléon (insectes et salade).

Par contre attention, il n’est pas livré avec les piles. Pour qu’ils fonctionnent vous aurez besoin de 2 piles AAA pour la télécommande et 4 piles AA pour le robot.

Cet animal fait moins de 30cm de long pour 14 cm de hauteur, bref la taille d’un petit lapin ^_^.

Sa crête et son corps s’éclairent et changent de couleurs grâce à la télécommande. Et vous n’avez pas juste 3 couleurs qui se courent après, mais une vidéo parlera mieux que des photos :

Ce robot a aussi une langue rétractable ultrarapide permettant au caméléon de gober les pastilles. La télécommande permet de réaliser trois actions :

  • changer la couleur de la lumière
  • déplier la langue rétractable
  • le déplacer dans toutes les directions;

Grâce à cette télécommande, l’enfant pourra déplacer le caméléon dans toutes les directions.

Ce robot est conseillé à partir de 3 ans : la manette de télécommande ronde est facilement préhensible pour les enfants. Quand le caméléon se déplace, les yeux et la queue de celui-ci bougent.

Vous avez un interrupteur sur le côté du caméléon pour l’allumer, lorsque celui-ci est allumé mais non utilisé, celui-ci attire l’enfant en remuant la queue eten bougeant les yeux.

Il se trouve facilement en magasins de jouets ou hypermaché entre 40 et 45€.

 

Test et avis

Manon l’a de suite rebaptisé en Léon !! ça lui va trop bien ! Toute la famille a craqué sur sa bouille toute ronde, ces yeux globuleux pivotant à 180°C, sa queue enroulée sur elle même et ses dessins de circuits imprimés.

Composée de 6 boutons multidirectionnels, Manon est arrivée à prendre en main rapidement le robot pour le déplacer. Bon par contre, il faut être un bon viseur pour donner à manger à Léon. Ou alors « tricher » comme le fait Manon en déplaçant soit le jeton, soit Léon. Faut dire que je m’y suis essayée (bah oui ce n’est que pour les enfants), ce n’est pas facile. Heureusement il se déplace facilement et avec précision, avec un peu d’entraînement, on arrive à bien placer Léo face à sa nourriture.

J’ai craqué sur son design que je trouve très attrayant et méga mignon. La prise en main est rapide et facile. Pas besoin de lire 3h un mode d’emploi pour comprendre son fonctionnement : une fois les piles installées, la télécommande est intuitive, l’enfant peut s’amuser directement.

Sa mobilité est géniale, il se déplace à bonne vitesse, pas trop lente pour que l’enfant s’ennuie et pas trop rapide, comme ça pas besoin de refaire la peinture des plinthes. Il pivote avec un bel axe de rotation. Bref vous aurez compris qu’au niveau mobilité il est top ! On sait même amusé à faire des petits circuits :

Le petit plus non négligeable, cette langue rétractable. Cette option permet de développer la motricité et la précision de l’enfant tout en s’amusant. Cela permet aussi de développer sa notion d’espace et de déplacement.

Ce caméléon radiocommandé est une belle découverte et devrait faire le bonheur des plus jeunes comme de leurs parents. Les plus jeunes le prendront en main très facilement et pourront s’amuser en le baladant, pour les plus « âgés », sa mobilité fera leur bonheur et la précision des tirs développera leur dextérité. Mon seul regret : il manque un espace de rangement pour les 4 pastilles nourriture, certes elles peuvent rester dans la gueule du caméléon, mais elles peuvent tomber : ça aurait été une bonne idée un petit tiroir sous le caméléon pour les ranger dedans et éviter de les perdre.

 

Bumper drone Violet

Présentation 

Alors je n’y connais rien en matière de drone, de moteur et de caractéristiques, du coup, je vous laisserais aller voir leur site directement si vous avez besoin de ces détails.

Le coffret est composé :

  • d’un drone a 4 hélices
  • d’une télécommande nécessitant 3 piles AA
  • d’une clef usb
  • d’une batterie
  • de 4 rotors de rechange
  • d’une notice d’utilisation.

Ce drone est capable d’atterrir sur l’eau et d’en décoller. Il a une portée de 40 m et il peut assurer un vol allant jusqu’à 9 minutes d’autonomie après une charge d’une heure.

Les hélices sont protégés par un cercle entouré de mousse, absorbant les chocs protégeant ainsi le moteur central.

Il est commercialisé dans les grandes surfaces et magasins de jeux entre 65 et 70€.

 

Test et avis

Quand j’ai reçu la proposition de partenariat, j’ai paniqué en voyant le mot « drone ». Je voyais déjà la scène, je vous laisse imaginer :

« Chloé qui teste le jeu pour la première fois, le drone qui s’envole et là le vol dérape, Chloé perd le contrôle et vient se cracher contre le mur. Il finit au sol en morceaux, ma fille en larmes à côté ! »

Mais comme j’avais craqué sur le caméléon, j’ai lu le cp par curiosité. Et là, j’ai mis de côté mes a priori et j’ai décidé de nous faire confiance pour tester cette nouveauté anti choc.

J’ai été très étonnée par le poids de l’appareil, qui ne pèse rien du tout pour une taille de 40 cm.

J’ai adoré sa couleur très girly qui a fait craqué tout de suite les filles, même si les autres couleurs auraient eu le même effet. Ce modèle est décliné deux autres couleurs : bleu et vert ; chaque enfant trouvera celle qui lui correspond.

J’avoue que quand j’ai vu la notice, j’ai un peu pris peur. Heureusement qu’il faut un temps de charge pour la batterie, ça permet de comprendre le mode d’emploi. Personnellement je le trouve un peu compliqué et il manque des explications pour que cela soit clair et compréhensible. En plus comme nous sommes des novices en matière de drone, il nous faut un peu de temps pour appréhender la bête. Par contre, la télécommande ne m’a pas du tout rassuré, j’adore son petit côté rétro, mais il y a beaucoup de boutons et c’est difficile de savoir à quoi ils servent.

Après 2h de branchement, la led indicatif de chargement s’est éteinte et on a essayé notre premier vol ! Waouh ça envoie du lourd. La puissance des pales envole les papiers sur la table à côté. Je suis impressionnée par la force des hélices (et j’avoue un peu par le bruit aussi). Pour le premier vol, c’est mon homme qui l’a essayé et la prise en main est assez délicate avec tous ces boutons. Il a fait plusieurs décollages et essayé de le stabiliser. Mais en quelques minutes la batterie est déchargée, ça été frustrant. Du coup, il faudra attendre un peu pour un deuxième vol.

9 minutes de jeux, j’ai trouvé cela court car certes on dit qu’un enfant reste pas concentré longtemps, mais là on ne parle pas d’enfants de 3 ans : ce jeu est quand même destiné pour des enfants un peu plus grand qui reste donc concentré plus lontemps. Le temps de le prendre en main, d’essayer de le maîtriser, et ppfff le drone bip et la batterie est déchargée : j’ai trouvé cela très frustrant, car un seul d’entre nous peut jouer avec durant ce laps de temps. Mais avant de « critiquer » la taille de la batterie, j’ai voulu me renseigner pour savoir si c’était normal ou pas. Mais ce n’est pas du tout mon domaine d’expertise, du coup, je me suis renseignée auprès de Matthieu qui blogue sous le nom de Papa Panique. Grâce à son retour, je peux vous dire que la capacité de la batterie est plutôt bonne pour un jeu destiné au grand public. Alors on est d’accord que 9 minutes ça peut faire court, mais pour le prix de ce drone, c’est un très bon rapport qualité prix. Puis bon en 1h il est rechargé, c’est rapide ^_^.

J’adore la gamme de coloris présenté et la légèreté de l’appareil. J’aime beaucoup la présence de la mousse, qui protège les hélices et permet ainsi au novice d’apprendre à piloter un drone.

Voici notre crash test en intérieur :

En cas de chute, les moteurs se coupent direct :

Par contre, je trouve la notice complexe à comprendre pour un adulte, alors pour un enfant…. c’est terriblement difficile. La prise en main est pas simple et demande du temps, mais voilà au fur et à mesure des vols, on prend le coup de main et mon homme commence à maîtriser l’engin :

Ce drone est utilisable à l’intérieur comme à l’extérieur, les mousses le protègent et protègent votre mobilier. Néanmoins je pense que jouer à l’extérieur est beaucoup plus intéressant. Mon homme a d’abord fait une démonstration à notre aînée :

Chloé m’a étonné, elle a de suite compris comment le prendre en main une fois qu’on lui a expliqué le fonctionnement de la télécommande.

(la voix off un peu paniquée à côté, c’est mon papa ^_^).

Contrairement au caméléon qui est très accessible, ce drone demande patience et concentration pour le maîtriser. Je pense que c’est tout l’intérêt du jeu : s’entraîner et tester pour avoir la fierté de faire voler le drone (en tout cas c’est comme cela que je l’ai perçu).

Sur la notice, Il est précisé que l’on peut le déposer sur l’eau, j’avoue que l’on pas testé cette option, car à cette époque, la seule possibilité, cela aurait été de la poser dans la baignoire et j’avoue qu’on est pas assez expert en pilotage pour tenter le coup. Cette option sera tentée cet été.

Réticente au départ, je dois dire que ce drone m’a agréablement surpris. Je dois même avouer que j’ai adoré le faire voler.

 

Je pense que les jeux Silverlit feront l’unanimité à Noël, en plus vous pouvez les trouver un peu partout : magasins de jouets, supermarchés…

Pour retrouver toutes leurs gammes, c’est par ICI

 

Produits reçus en test

26 thoughts on “Jeux radiocommandés de Silverlit

  1. Coucou,
    Bon les 2 sont top mais le caméléon ! Je craque trop avec les couleurs, c’est trop sympa de le voir se déplacer, changer de couleur et c’est bien précis en plus, j’adore ! C’est le top pour les enfants je trouve et moi un drone me plairait bien ahah !
    Des bisous 🙂

  2. Assez rigolo ce caméléon qui a les yeux qui tournent dans tous les sens. Je ne suis pas sur que ce jeu soit utiliser très souvent une fois que l’enfant l’a essayer 2/3 fois. Belle soirée

  3. AH J’ADORE ! Mon neveu l’a et il est trop content de son robot . Il essaie d’attraper tout ce qu’il y a parterre chez lui . Je m’attendais pas à ce qu il soit aussi lumineux du coup ça l’amuse beaucoup de jouer dans le noir .

  4. Quand les drones ont commencé à être abordables en tant que jouets pour enfants, mon Mini (de 10 ans) en a rapidement eu comme cadeau et j’avoue que je me suis fait la même réflexion concernant son autonomie et sa prise en main que j’ai aussi trouvé très compliquée !
    Sans soute faut il de l’entraînement pour le prendre bien en main…et en attendant vous avez un super caméléon pour vous amuser 🙂

    1. j’ai beaucoup appréhendé au départ, et enfin de compte, Chloé s’est débrouillée comme une chef. Pour la nouvelle génération, c’est plus intuitif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :