Centre meiso : une parenthèse en apesenteur

Ce week end pas de conjoint pas d’enfants !!! Waouh le rêve !!! C’est très très exceptionnel que j’arrive à me débarrasser  séparer des trois en même temps, mais lorsque c’est le cas, je profite à fond de ces moments.

Du coup, je me suis préparé un petit week-end en tête à tête avec moi-même. Le samedi j’ai profité de mes points Yves Rocher pour m’offrir un petit massage, puis une après midi shopping et je me suis amusée à créer mes produits cosmétiques.

Pour le dimanche, je me suis réservée une parenthèse particulière en m’offrant une expérience insolite :

1h de flottaison

Et là vous vous dites, 1h de quoi ??? c’est quoi ce truc « flottaison » ???? Je vous explique tout.

Le Centre de Flotttaison Meiso

En pleine presqu’île, à deux pas de la Place Carnot, le centre Meïso a ouvert ces portes. Alors ce n’est ni un spa, ni un institut de beauté, c’est un endroit où on vient lâcher prise et s’offrir un moment de détente.

Mais que fait ton chez Meiso ? On flotte dans un bassin remplie d’eau pendant 1h puis on se détend en profitant de l’espace de détente à volonté.

Le principe de la flottaison :

L’eau de flottaison est une eau chargée de sel d’Epsom. Ce sel utilisé depuis plusieurs siècles pour soulager les douleurs musculaires et articulaire est la combinaison de deux minéraux : soufre et magnésium.

La dose ? 900kh pour 1200 litres d’eau soit le double de la mer morte. Autant vous dire que vous ne pouvez pas couler, c’est strictement impossible scientifiquement parlant !!!

Mon expérience

J’adore l’eau, je peux passer des heures à la piscine, sous la douche, dans l’océan. J’aime cet élément, je m’y sens bien. Durant mes grossesses, j’ai profité de cours de préparation dans l’eau et j’ai pris beaucoup de plaisir à me laisser porter par cet élément.

Grâce à facebook (comme quoi les contenus sponsorisés peuvent servir, mais chut e lui dites pas !), j’ai découvert le centre meiso, et je me suis dis : « c’est pour moi » !!! Aussitôt dit, aussitôt réservé. Mais j’avoue que j’avais quelques réserves :

  • Je suis un peu claustro et je vais passer une heure dans une capsule… …
  • J’ai peur du noir
  • Je prends des douches très chaudes, est ce que je ne vais pas avoir froid ?
  • Être enfermée pendant une heure sans rien faire, juste à penser moi l’hyperactive qui arrive jamais à débrancher le cerveau !! Je vais devenir dingue, non ?

Alors bonne ou mauvaise idée ??? Je vous dis TOUT sur mon expérience.

 

La réservation se fait sur internet, c’est extrêmement simple : on achète un bon et on réserve sa place !!! Grâce au planning en ligne, on peut vérifier les dispositions avant de l’acheter. Le coût : 60€ la flottaison d’une heure, avec la possibilité de profiter de l’espace détente à volonté.

Une fois la réservation faire, on reçoit un mail récapitulant la réservation mais aussi les conseils pour profiter pleinement de cette expérience :

  • Eviter de s’épiler/se raser le jour même, voir la veille pour les plus sensibles (bah oui le sel ça pique ^_^)
  • Ne pas boire de café le jour même
  • Eviter de manger un repas trop copieux
  • Ne pas se battre avec un chat (éviter les égratignures)
  • Ne pas “faire” ses nouvelles chaussures (éviter les ampoules)

Bon ne vous inquiétez pas, si vous avez des griffures ou coupures, pas la peine d’annuler en catastrophe, le centre a tout prévu : gel protecteur et pansements à disposition.

Mais que devez vous prendre ? Je vous dirais rien, tout est prévu : serviette shampoing, savon, bouchons d’oreilles, produits de beauté dans l’espace pouponnage. La flottaison est conseillée nu histoire de profiter au mieux de l’expérience, mais vous pouvez tout à fait flotter avec votre maillot de bain. Ce que je pourrais vous conseiller c’est de prendre un bon livre pour profiter de l’espace détente après.

Le jour J est arrivé, après une petite vingtaine de minutes en vélo, je me gare dans la rue, mais pas de centre visible aux alentours ! Suis je bien au bon endroit ? le doute m’habite (contrepèterie ^_^). Et puis je trouve le n°28, une porte totalement banale qui passe inaperçu : je sonne et on vient m’ouvrir.

Et là j’ai l’impression d’être passer dans un sas spatio-temporel : une ambiance chaleureuse, douce et harmonieuse m’enveloppe laissant le froid, le bruit et le stress de la rue dehors. Vu la façade extérieure, je m’attendais pas à plonger dans cet univers là. J’enlève mon manteau et mes chaussures, je me sens déjà mieux.

L’ambiance est semi lumineuse, donnant l’impression d’être dans un cocon. Je suis accueillie par un maître flotteur qui va nous expliquer à deux autres personnes et moi même (il y a trois capsules) le principe de la flottaison et le déroulement de la séance.

Il faut savoir que la flottaison est entièrement personnalisable :

  • une obscurité totale ou veilleuse avec le spectre de l’arc en ciel pour choisir sa couleur
  • une isolation sonore, musique d’ambiance, bol tibétain, accompagnement sophrologique…

J’ai choisis d’être accompagnée pendant une 20ène de minutes par une voix qui va m’aider à plonger dans mon moi intérieur et trouver la paix. Pour cette première expérience, je préfère être guidée afin d’expérimenter au mieux.

méditation

Une fois ces explications données, le maître nous présente les cabines. On rentre dans un sas plongé dans une pseudo obscurité qui va servir de vestiaire avec un accès direct à la douche et à la « capsule » de flottaison. On a tout le matériel nécessaire dans des petits casiers circulaires sur le côté. On a le temps de se préparer avant que la flottaison commence.

la douche

La porte vient de se refermer sur moi : l’expérience peut enfin commencer. L’ambiance semi-obscure de la cabine m’a mise tout de suite en condition, pas d’hyperstimulation visuelle et auditive, mon corps est déjà en mode détente.  J’adore cette obscurité et je trouve trop mignon les bouteilles de gel douche et shampoing :

gel douche et shampoing

Je me suis déshabillée : pour flotter, vous avez le choix : nu ou en maillot. J’ai choisi un mix avec le mono ^_^. Une fois la douche prise et les bouchons d’oreilles mis, j’entre dans le bassin éclairé en violet (comme je vous l’ai dis, j’ai peur du noir).

cabine de flottaison

J’appréhendais car l’eau est à température du corps et perso, 37°C, je trouve cela froid. Mais en rentrant dans l’eau, cette appréhension s’est envolée, la température est idéale. Je me suis allongée et je me suis étendue de tout mon long. J’ai flotté directement, l’eau a entouré mon corps le recouvrant au 3/4, juste en dessous des yeux. Le maître flotteur nous a conseillé de lever les bras au dessus de la tête, ça serait la position la plus agréable pour le corps. Cela m’a directement rappelé la position de sommeil des bébés qui dorment les bras en angle droit au dessus des épaules. J’ai suivi ce conseil et je me suis détendue en écoutant la voix. Je me suis concentrée sur ma respiration et j’ai senti mon corps lâché prise (si vous n’arrivez pas à vous allonger sans relâcher les muscles de votre nuque, un coussin est à votre disposition pour soulager les cervicales).

Je suis un peu claustro et c’était une de mes appréhensions : me retrouver enfermée dans un espace clos complètement déconnectée de mes sens : j’avais peur de paniquer. Mais le bassin est grand, j’ai pu m’allonger en étirant en long mes jambes et mes bras sans toucher la cloison. Mon image se reflète dans le plafond donnant une impression de profondeur. J’ai vraiment eu l’impression d’être dans une bulle, totalement en sécurité, protéger des nuisances extérieures. J’ai perdu la notion du temps et de l’espace cela peut sembler perturbant, mais peu à peu j’ai lâché prise, j’ai senti les muscles de mon corps se détendre. D’instinct, mon corps a pris le dessus sur mon cerveau et mes pensées. J’ai eu l’impression d’être plongé dans du coton, aussi légère qu’une plume.

J’ai complètement perdue la notion du temps, je pense même que je me suis assoupie à plusieurs reprises. Un chant d’oiseaux m’a sorti de ma torpeur et la lumière se rallume. Le retour a la réalité est un peu difficile, il me faut du temps pour reconnecter avec mon corps. je file sous la douche pour nettoyer le sel et reprendre pied. Une fois séchée et rhabillée, je file dans la salle de détente que j’ai bien l’intention de squatter un peu pour profiter encore de cette sensation de légèreté.

Des banquettes et des hamacs assis sont à disposition

 

espace détente

Vous pouvez boire de la tisane, mais n’étant pas fan d’eau chaude, j’avais prévu le coup et j’avais pris une bouteille avec du jus de citron. Je me suis blottie dans un hamac, encore dans une bulle à flotter au dessus du sol.

espace bien être

Dans cette salle au calme, vous pouvez lire bien sûr, mais aussi écrire, dessiner, méditer et se reposer.

espace bien être

Il y a même des livres à dispo et des instruments de musique. Il y a aussi des espaces à l’étage si vous avez besoin de vous isoler un peu.

espace à l’étage

Cet espace est pour nous. J’ai profité de cet espace pendant presque 2h avant de replonger dans ma vie à 100 à l’heure pour bouquiner, d’ailleurs vous le connaissez ce livre ?

 

Allez petite visite à 360° de l’espace détente, laissez vous porter :

Mon avis

Pour 2019, j’ai envie de prendre du temps pour, de m’écouter et de m’offrir un espace de liberté, une bulle de réconfort dans laquelle je peux me rendre pour déconnecter.

ça été une sacré expérience, même si j’ai choisi de la vivre, j’appréhendais beaucoup. Mais ça été 100% positif.

Flotter c’est la possibilité de prendre du temps pour soi, d’écouter son corps, ses pensées, ses battements de coeur.

Flotter c’est permettre à son corps de s’isoler durant une heure des pollutions auditives et visuelles.

Flotter c’est se ressourcer, régénérer et booster son corps

 

Ce que j’ai aimé

  • pas de serviettes, pas de matériel à prévoir, c’est comme la pub Mac…. on vient comme on est.
  • la possibilité de profiter à volonté de l »espace bien être
  • l’ambiance : tout est fait pour se détendre et s’offrir une parenthèse
  • les horaires : 7jours sur 7 de 10h à 23h, hop vous sortez du boulot et vous pouvez aller flotter
  • pas besoin de croire ou d’aimer la sophro, le yoga ou autre pour apprécier l’expérience
  • le lieu de pouponnage avec sèche cheveux, brosses et produits d’hygiène et cosmétiques fournis de qualité

Ce que je n’ai pas aimé

  • le retour rapide une fois l’heure finie, j’aurais aimé un réveil plus long avec un petit décompte
  • l’eau très chaude des douches (apparemment un problème de ballon d’eau chaude)

 

Bilan

3 semaines après, je ressens encore les bienfaits de cette expérience. Je me sens apaisée et détendue, je ressens beaucoup plus les émotions. Quand je sens que la tension va m’envahir, je ferme les yeux et je me revois dans cette bulle, isolée de toute perturbation et je sens le calme revenir et les tensions s’évanouir. Ils font un abonnement où une flottaison par mois revient à 45€, je pense que je vais me laisser tenter.

 

Pour plus d’info :

  • sur la flottaison c’est par ICI
  • sur le centre de Lyon, c’est par ICI
  • sur les réservations c’est par ICI

Alors vous êtes tentés par l’expérience ?

 

Pour info, cet article n’est pas sponsorisé.

30 thoughts on “Centre meiso : une parenthèse en apesenteur

    1. sincèrement je suis claustro (les petits ascenseurs je fuis !!!) mais là, pas du tout, tu es dans la pénombre, du coup, pas d’impression d’enfermement. Si tu as l’occasion de tester n’hésite pas !

  1. Wahou ! Ça a l’air d’etre une sacré expérience !
    Personnellement j’adore aller aux thermes et entendre les bols tibétains, ça me détends énormément. Alors je pense que j’adorerais ton expérience de flottaison !
    Je suis super tentée maintenant. Je ne connaissais pas du tout et j’adore ! Merci pour ton partage !

  2. Hello
    C’est une expérience intéressante par contre d’un point de vu d’hygiène, comment est entretenue la cabine ? Est ce comme à la piscine, à savoir que c’est toujours mieux d’y aller les premières heures d’ouverture.😁
    Merci pour ton retour
    Belle soirée

    1. non non c’est pas du tout comme à la piscine, la cabine est nettoyé par le maître flotteur entre chaque flottaison, idem pour l’eau de la capsule

  3. Wouah un super moment ! C’est chouette des moments sans enfant comme celui-ci. ça fait un bien fou. Merci pour la découverte car je ne connaissais pas le concept. Comment se couper un peu du monde de parents 🙂

    1. tu as 30/40 cm d’eau, impossible de te noyer car tu flottes, même si tu t’endors aucun risque de te noyer, donc tu peux y aller sans savoir nager

  4. coucou

    je ne connaissais pas du tout et étant fan d’eau je pense que cela pourrait vraiment me convenir.
    J’ai les mêmes appréhensions que toi sur le fait d’être enfermée mais si tu as pu les dépasser je pense que moi aussi je peux le faire 🙂

    bises

  5. Moi, le montagnard ancré à la Terre, qui nage aussi bien qu’un caillou, j’ai décidé de tenter… J’ai hâte de tester (rendez-vous pris pour le vendredi 15 février), et je témoignerai.
    >_<

  6. A première vue, moi aussi, je suis clostro et je n’y serai pas allée donc, tu me fais changer d’avis. Je trouve ce concept vraiment génial, il y a juste un truc, 1 h, je trouve ça juste pour moi qui mets longtemps à me détendre… Sinon, tu as dû passer vraiment un bon moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :